10_petits_negres-0Bien avant nos célèbres rescapés du vol Oceanic 815, une autre île a été rendue célèbre non pas par une série TV mais par un livre : l’île du nègre.
Oublions les scénarios écrit à la dernière minute pour faire plaisir à la ménagère de moins de cinquante ans, place à une histoire bien écrite et prenante … et surtout avec une fin bien réfléchie et pas écrite à l’arrache (n’est ce pas la série Lost, les disparus pour ne pas la citer).

Cette fois-ci pas de J.J. Abrams au scénario mais l’auteur à succès Agatha Christie pour une livre qui n’a pas vieilli malgré son age (presque 75 ans). Embarquer sur l’île du nègre en compagnie de ses hôtes et laissez-vous emmener par cette histoire. Je suis sûr que vous allez adorer vous aussi …

Dix petits nègres s’en furent souper,
L’un deux but à s’en étouffer
– n’en resta plus que neuf.
Neuf petits nègres veillèrent très tard,
L’un d’eux dormit plus que sa part
– n’en resta plus que huit.
Huit petits nègres flânaient de-ci de-là,
Dans le Devon l’un s’installa
– n’en resta plus que sept.
Sept petits nègres débitaient du p’tit bois,
En deux moitiés l’un se coupa
– n’en resta plus que six.
Six petits nègres s’amusaient au rucher,
Par une abeille l’un fut piqué
– n’en resta plus que cinq.
Cinq petits nègres étudiaient le droit,
L’un d’eux fut nommé juge, ma foi !
– n’en resta plus que quatre.
Quatre petits nègres prenaient un bain de mer,
Poisson d’avril goba l’un, ô ma mère !
– n’en resta plus que trois.
Trois petits nègres visitaient le zoo,
Un ours prit l’un entre ses crocs
– n’en resta plus que deux.
Deux petits nègres se chauffaient au soleil,
L’un d’eux grilla jusqu’au orteils
– n’en resta donc plus qu’un.
Un petit nègre se retrouva solitaire
Il alla se pendre, quelle misère !
– n’en resta plus aucun.

L’histoire :

Dix personnes sont invitées à passer les vacances d’été sur une île : l’île du nègre.
Une île, isolée de tout, avec comme seule habitation une superbe maison.
A qui appartient cette île et sa maison ? Pourquoi avoir invité ces dix personnes ?
Un indice nous vient il de cette voix d’outre-tombe qui accuse chacun des dix invités d’un crime ?

– Vous êtes accusés des crimes suivants :

[…] […]

Accusés, avez-vous quelque chose à dire pour votre défense ?

Ont ils commis ces crimes ? Que cachent ils vraiment ?
La soirée passe et petit à petit les invités « disparaissent » : assassinat ? suicide ? accident ?

Quel est le lien entre cette étrange comptine et ces « disparitions » ? Et avec ces petits personnages en porcelaines qui disparaissent eux aussi en même temps ?
Y a t’il une onzième personne sur l’île du nègre ? Le tueur fait il parti des dix invités ?

 

Avis :

Voici un classique d’Agatha Christie (datant de 1939 quand même) qui n’a pas pris une ride. L’histoire ne met pas trois plombes à démarrer, les personnages sont bien écrit et surtout le livre se dévore facilement (trop rapidement même).
Même en le lisant aujourd’hui (et en le découvrant par la même occasion), vous serez toujours emmenés par l’histoire et surtout surpris par le final.

Pourtant, on pourrait se dire qu’avec tout les films et autres séries TV usant de twist final visant à surprendre le spectateur, on pourrait trouver la fin fade mais il n’en est rien. Elle surprend et ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe.
Pour environ 5€ et quelques 230 pages (édition du masque), vous passerez un bon moment de lecture que je ne saurais trop vous conseiller …

 

Information :

10_petits_negres-1

Titre : Les dix petits nègres
Editions : Le Masque
Code EAN/ISBN : 9782702435823
Format : 110 mm x 178 mm
Nombre de pages : 224
Site : http://www.lemasque.com/collection-agatha-christie-000000009572