Mudday

Ce week-end j’ai participé à l’événement « Mud day Bretagne » et j’ai vraiment kiffé !!! Ce nouveau concept à la mode, est un trail de 13 kms bardé de 22 obstacles,  plus farfelu les uns que les autres, a fleuri partout en France et à l’étranger.  Allez, je vous raconte un peu ma confrontation au MUD DAY. Après le lien « MUD GUY ».

 

Objets

Ce 6 juin 2015 s’est déroulé la seconde édition du « Mud DAY Bretagne« , (6 juin, ça me rappel une date, mais quoi !!! 🙂 ). Je me retrouve sur le camp militaire de Saint-Cyr Coëtquidan,  superbe site de 5000 hectares avec 2 de mes amis. Sur le mail de confirmation était précisée en commentaire « venez une heure avant pour avoir un peu de marge » ( ça c’est quand t’as réussi à te garer sur le parking !). Il y a vraiment beaucoup beaucoup de monde et une seule route pour y accéder ça bouchonne dure !!!

Une fois garé, tu marches un peu et te retrouve à couper le parcourt, première confrontation au MUD. Tu croises des gens tous mouillés de la tête au pied. Un peu plus loin des gens recouverts de boue (conserver ce concept de boue, car de la boue vous allez en bouffer). Bon bah!!! ça s’annonce bien, et enfin après 15-20 min de marche « l’arrivée au village », en fonction de ton dernier numéro de dossard, tu te diriges vers un des boxes à dossard, à partir de là, ça va relativement vite. En bref, même arrivée 1 heure avant, j’ai raté ma vague, mais bon on s’en fou, je suis parti avec celle d’après !

L’organisation

A.S.O qui fait payer cher l’inscription a bien rodé le concept ! Musique à tue-tête. Animateur surchauffé qui sur-joue le concept à fond de blague au second degré. 9000 personnes cette année et ça se récent. Un ami à nous a passé 45 minutes à nous cherché à l’arrivée, sans couverture réseau à regarder des gens couvert de boue qui se ressemblait tous.

En attendant ta vague de départ, tu as le droit à un entraînement musculaire, pompe, roulade jump etc … en musique et surchauffer par la foule !!! En général du gros n’importe quoi avec beaucoup de fun, tu rentres dans l’ambiance direct !

Sur la ligne de départ les animateurs font toujours le show en ventant les bienfaits de  » la boue ! la boue ! »  la vague est prête à partir et go ….

Les obstacles

Parfois une bonne vidéo est préférable à un bon descriptif. Ci dessous une vidéo tirée d’un autre site mais qui correspond parfaitement à l’esprit.

L’entraînement et pour qui ?

Franchement, pour jeune et moins jeunes, garçons et filles. Gros ou squelettique c’est vraiment tout publique et sans gros objectif temps sauf de s’amuser. J’ai vraiment été surpris de me retrouver entouré d’une population aussi disparate. Énormément de fille et de mecs déguisés. Des entreprises et beaucoup de barjot vivant l’événement à fond avec un signe distinctif, la banane après chaque obstacle !

Pour ma part je ne me suis pas entraîné spécifiquement (en même temps je cours 3 fois semaines et suis assez endurant). Musculairement j’ai repris les pompes 3 fois semaines, 2 mois avant le Mud. Mon conseil, faites un ou deux trails de 10-20 kms, ça permettra de muscler vos chevilles et si vous ne voulez pas y passer 4 heures sachez au moins courir 10 à 12 kms tranquille. Surtout allez-y entre ami, certain obstacles ne passeront pas pour tous surtout si vous êtes tout seul et pas trop entraîné.

Map

Conclusion

En conclusion, un grand moment de FUN entre potes. Je me suis marré, défoulé  et nous avons passé un très bon moment. Si je le refait l’année prochaine?  Celui-là ou un autre mais oui sans hésiter afin de faire partager ou faire découvrir !

A la fin, j’ai eu mon ma MUD Bière, ma médaille , mon tee-shirt, mon seul regret est de ne pas avoir été au courant des bracelets et de la médaille supplémentaire. Rien que pour ça ! j’ai envie d’y retourner et de revenir avec mon lot manquant signe d’un Mud DAY réussi!!!

Allez « MUD GUY » il est l’heure de manger de la boue ! de la boue ! de la boue !!!