Robin, le mec en slip qui court derrière batman avec une cap ? J’ai pas mis run robin mais round robin.

Mais non, c’est de l’équilibrage de charge en cas de trafic important, le but est de répartir la charge d’un besoin (mail, Web …)  sur des machines distinctes.

Le principe est simple, dans la zone DNS fournir plusieurs  IP pour la même entrée (service) .  Le logiciel du client choisira alors par rotation l’adresse IP pour le service demandé.

blog.zenmail.biz   IN   A    IP_A

blog.zenmail.biz   IN   A    IP_B

La personne qui tentera de ce connecter à l’adresse « blog.zenmail.biz » sera automatiquement envoyé sur l’adresse « IP_A« , le suivant sur l’adresse « IP_B« 

Attention tout de même :

  • Si le problème se situe au dessus de la couche TCP (par exemple une erreur HTTP 500), le logiciel client ne se rendra pas compte qu’il doit interroger l’autre IP et l’utilisateur verra l’erreur.
  • Pour une bonne gestion de la tolérance aux pannes, on préférera donc un loadbalancer. Le round robin n’est pas un système de tolérance de tolérance de pannes, il est juste la pour l’équilibrage de charge.

Notez au passage qu’un CNAME dans le DNS est un véritable alias, donc la ligne suivante conserve la fonction round robin DNS à blog.zenmail.biz :

blog.zenmail.biz IN CNAME www.zenmail.biz.

Cependant, il est impossible de spécifier plusieurs CNAME pour un nom, et donc d’espérer faire du round robin de cette façon.