firefox_faster_0Notre semaine Firefox commence à toucher à sa fin. Et mine de rien, notre panda roux commence à ressembler à quelque chose. Un peu à la manière d’une émission de téléréalité, on a transformé notre vilain petit canard en prince charmant : un habillage tout neuf (lire : http://blog.zenmail.biz/un-panda-roux-tout-feu-tout-flamme/), des retrouvailles (lire : http://blog.zenmail.biz/notre-panda-roux-retrouve-un-vieil-ami/), divers trucs et astuces (lire : http://blog.zenmail.biz/les-trucs-et-astuces-du-panda-roux/) et enfin une silhouette tout plate (lire : http://blog.zenmail.biz/le-probleme-de-surpoids-memoire-de-notre-panda-roux/). Que manque t-il à notre panda roux préféré pour le combler de bonheur ? Peut être une petite cure de guronsan ?

Et grâce à Zenmail.biz, nous allons tenter de rendre plus véloce notre panda roux. Et nous allons voir ensemble qu’il y a quelques petites choses que l’on peut faire pour l’aider à surfer sur l’oueb plus rapidement. Let’s go kung-fu panda !

 

A noter que toutes les modifications effectuées dans ce tutoriel sont prises en compte automatiquement (pas de redémarrage nécessaire). Le résultat se voit en direct.

 

Accès au panneau de configuration caché

Depuis le début la « semaine Firefox », vous avez compris ce que l’on fait (si ce n’est pas le cas, précipitez vous sur les deux articles : http://blog.zenmail.biz/le-probleme-de-surpoids-memoire-de-notre-panda-roux/ et http://blog.zenmail.biz/les-trucs-et-astuces-du-panda-roux/), nous allons accéder à des paramétrages de Firefox quelques peu cachés. Pour se faire, dans la barre d’adresse Firefox, renseigner l’url suivante : about:config et valider.

firefox_gestion_2

Le navigateur nous dirige sur une page sur laquelle vous devez accepter les « conditions » et bien faire attention à ce que vous faites. Limite à vos risques et périls s’en amuse Firefox.

firefox_gestion_3

Et nous voici dans ce panneau de configuration caché.
On ne peut pas dire que cela soit très « user-friendly » comme diraient nos amis anglo-saxons mais nous allons voir ensemble quoi faire.

A noter que pour mieux utiliser ce « panneau de configuration caché », n’hésiter pas à renseigner la chaine de caractère que je vous donne dans le champ « Rechercher ».

Quelques paramètres à modifier :

Rappel : pour modifier un paramètre booléen (true ou false), un simple double-clic suffit. Et vous voyez le résultat en direct. Idem pour modifier une valeur : un double-clic puis noter la nouvelle valeur et observer le résultat en direct.

1/ Désactiver tout les plugins :

Si le cœur vous dit (et pourquoi pas pour des raisons de sécurité ou de performance), vous pouvez configurer Firefox pour désactiver tout les plugins (flash, …). Votre navigateur vous proposera de les activer au cas par cas. Pour se faire, rechercher la chaîne de caractère suivante :

plugins.click_to_play

firefox_memory_1
Par défaut False :
True = Active la fonction « click to play » (donc désactive les plugins)
False = Désactive la fonction « click to play » (donc active les plugins)

 

2/ Désactiver le prefetching :

Voilà un nom barbare et qui n’est pas super simple à expliquer. Le prefetching, c’est quand un site internet dit à votre navigateur de précharger une page (laquelle va être visitée ou indiquée comme telle). En clair, c’est sensé accélérer la navigation web mais l’alourdi en quelque sorte. A noter que la fonction de prefetch est aussi disponible sous Windows. Rechercher la chaîne de caractère suivante :

network.prefetch-next

Par défaut True :
True = Active le prefetching
False = Désactive le prefetching

 

3/ Désactiver l’IPV6 :

A vous de voir si vous en avez l’utilité ou pas. Pour se faire, rechercher la chaîne de caractère suivante :

network.dns.disableIPv6

Par défaut False :
True = Désactive l’IPV6
False = Active l’IPV6

 

4/ Temps d’exécution des scripts :

Il peut vous être arrivé d’avoir une fenêtre annonçant « Un script sur cette page peut être occupé, ou peut s’être arrêté de répondre. Vous pouvez arrêter le script maintenant, ou vous pouvez continuer pour voir si le script s’achève. » Vous avez la possibilité d’augmenter ce temps, voire de dire à Firefox de laisser le script tourner tout le temps jusqu’à que cela soit bon (peut être pas la meilleure solution). Pour se faire, rechercher la chaîne de caractère suivante :

dom.max_script_run_time

Par défaut 10 :
0 = Demande à Firefox de laisser le script tourner jusque cela soit bon.
Renseigner la valeur que vous souhaitez.

 

5/ Yes, we can

Faisant suite à la fonction précédente et si vraiment vous souhaitez, vous pouvez blacklister le site en question pour plus que les scripts ne se lancent. Méthode un peu brutale mais fonctionnelle.
Lien officiel pour installer le plugin :
https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/yesscript/

 

Pipelining  HTTP

Voici une série de paramètres liais au Pipelining  HTTP (lire l’article : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pipelining_HTTP). Vous allez me poser la question, c’est quoi le Pipelining HTTP ? Pour faire simple, c’est le fait de lancer plusieurs requêtes en même temps à un serveur au lieu d’en lancer une et d’attendre la réponse. Autant être franc, différents tests montrent un léger gain en rapidité d’autres aucun. Eh oui, c’est pas une science exacte. A vous de tester si vous voulez (dans le pire des cas, vous pouvez toujours remettre vos paramètres par défaut en relisant ce tutoriel.

Voici la liste des paramètres à modifier :

6/ Activer le pipelining HTTP :

network.http.pipelining

Par défaut : False
Nouvelle valeur : True

7/ Activer le pipelining HTTP via proxy :

network.http.proxy.pipelining

Par défaut :False
Nouvelle valeur : True

8/ Activer le pipelining HTTP on SSL :

network.http.pipelining.ssl

Par défaut :False
Nouvelle valeur : True

 

Encore une journée de passée avec notre panda roux à le « tunner » un peu plus pour obtenir de meilleure performance.